Démontage de la tour cybernétique du parc de la Boverie

La tour cybernétique du parc de la Boverie en 2007, à côté du palais des Congrès :

11498-000-thumb

Cet assemblage n’est pas une antenne GSM, mais une sculpture moderne haute de 52 mètres, œuvre de l’artiste français (d’origine hongroise) Nicolas Schöffer (1912-1992).

Inaugurée en 1961 (la photo qui suit date de 1962), cette tour spatiodynamique et cybernétique est munie de capteurs pour interagir avec son environnement. Avant sa détérioration, elle produisait des sons et lumières de manière autonome, en fonction de la lumière, du vent, des bruits extérieurs, de la température, du degré d’humidité…

a

 

À l’abandon depuis quarante-cinq ans (pourtant classée dès 1997 et inscrite sur la liste du patrimoine exceptionnel de Wallonie en 2009), elle va enfin faire l’objet d’une totale restauration, ce qui explique l’opération de démontage qui vient de débuter :

f3d34-003-thumb-5

afa38-004-thumb-5

fb550-005-thumb-4

b13c5-006-thumb-4

93f45-007-thumb-4

4bf23-008-thumb-4

 

 À l’arrière plan, il s’agit des travaux préparatoires à l’installation de la passerelle cyclo-pédestre qui va bientôt enjamber la Meuse pour relier le quartier des Guillemins au parc de la Boverie :

dd75c-009-thumb-3

 

Merci de laisser un commentaire ou de partager si vous avez apprécié ces photos  😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s